Visite au Pollinarium de La Rochelle

Détect- Anticipate - Predict - Pollens Allergies

Visite au Pollinarium de La Rochelle

10 mai 2019 Initiatives Visites 0

Le pollen, pour beaucoup, ce n’est qu’une simple particule qui flotte dans l’air dès l’arrivée des beaux jours. C’est simple, oui, mais cela se complique bien davantage pour les publics allergiques (10 millions d’allergiques aux pollens en France), pour qui la présence de ces derniers peut devenir un problème, voire un véritable enfer.  

Pollinarium de La Rochelle - Lify Air
Pollinarium de La Rochelle – LIFY AIR (c)

Afin de mieux comprendre comment se comportent les plantes en matière d’émissions de pollens, nous nous sommes rendus au pollinarium de La Rochelle dont la vocation est d’informer les populations allergiques sur la présence de pollens dans l’air. Nous y avons suivi Julien le Marcis, directeur du centre horticole de La Rochelle, qui nous a permis de découvrir le 15ème Pollinarium Sentinelle de France inauguré en janvier 2019.

Comment bien choisir les variétés de plantes présentes dans le Pollinarium ?

Le principe du Pollinarium est assez simple : Implanter en un même lieu différentes espèces allergènes présentes sur un territoire en s’appuyant sur les connaissances locales en matière de plantes et d’allergies. Pour ce faire, chaque Pollinarium mobilise un médecin allergologue local qui sélectionne en amont, plantes et arbres en fonction de différentes caractéristiques dont leur potentiel allergisant. Chaque espèce végétale sélectionnée sera représentée par des dizaines d’échantillons prélevés aux quatre coins du territoire d’implantation, sachant que pour chaque échantillon d’une même plante, chacun peut avoir un caractère génétique différent en fonction du lieu où il aura été prélevé. Enfin, et afin d’être le plus pertinent possible, les conditions de vie du végétal seront reproduites en termes de sol, d’exposition et de milieu.

Alerte pollens - LIFY AIR
alertepollens.org – Pollinarium de la Rochelle –
(c)LIFY AIR

Comment ça marche un Pollinarium ?

Une fois plantées, ces espèces seront ensuite surveillées de très (très) près par des agents collecteurs qui, formés selon un cahier des charges bien précis, travailleront à l’observation de la floraison des plantes et arbres allergènes. Ce travail méthodique d’observations journalières viendra enrichir une base de données de relevés, vérifiées par un allergologue et communiquées en ligne aux abonnés du Pollinarium.

Ainsi, les allergiques inscrits au service en ligne seront informés sur les périodes de floraisons et pourront agir en conséquence sur la prise de traitement ou sur leur comportement, pour limiter les expositions aux pollens. Le fait d’informer les allergiques en temps réel est déjà une avancée considérable par rapport aux informations disponibles dispensées actuellement, qui sont décalées d’environs 8 jours.

Pour aller plus loin dans la détection et la prédiction pollinique, LIFY AIR innove !

Le travail des Pollinariums permet d’identifier de façon assez précise les périodes de floraison et donc d’estimer la présence de pollens dans l’air. En revanche, il ne permet pas de les compter ni de prédire les futurs épisodes polliniques. C’est tout l’enjeu du système innovant développé par Lify (à base d’un capteur innovant unique au monde et d’un système expert prédictif) qui permettra d’identifier, de détecter en temps réel et de comptabiliser les particules de pollens présents par m3 d’air. Grâce au temps réel et aux croisement de différents facteurs notamment environnementaux il sera possible de prédire les futurs épisodes polliniques, plusieurs jours à l’avance, pour réellement anticiper les crises allergiques avant même qu’elles ne se manifestent.

Retrouvez-nous sur Facebook, Linked In et Twitter afin de suivre les étapes du projet !

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *