Allergies : journée internationale de l’ambroisie

Détect- Anticipate - Predict - Pollens Allergies

Allergies : journée internationale de l’ambroisie

20 juin 2019 Allergies Evènements Initiatives Prévention 2

Le samedi 22 juin 2019, c’est la journée internationale de l’ambroisie ! Ou devrions-nous parler de journée internationale de lutte contre l’ambroisie ! En effet, cette plante qui peut atteindre 2 mètres de haut, est une plante envahissante et au pouvoir allergisant extrêmement fort.

L’ambroisie, c’est quoi ?

Le pollen d'ambroisie observé au microscope. - lify air
Le pollen d’ambroisie observé au microscope.

L’ambroisie peut être plus nocive que vous ne le pensez. Elle peut engendrer des réactions allergiques des voies respiratoires, des yeux, et, pire encore, elle peut causer de l’asthme. Caractérisée par sa floraison tardive (entre août et septembre) cela représente un poids additionnel pour les personnes déjà allergiques en allongeant la durée des épisodes polliniques. Présente un peu partout en France, elle colonise de nombreux biotopes ! Très peu utilisée , les Amérindiens s’en servaient notamment pour lutter contre la fièvre, les crampes abdominales ou les piqûres d’insecte. Au Canada, l’une des espèces d’ambroisie tout aussi problématique est appelée l’herbe à poux.

UNE MENACE POUR LA BIODIVERSITE ET POUR LA SANTE

L’ambroisie est une plante invasive, qui prend la place d’autre espèces endogènes, tout en se multipliant de façon massive et rapide. Le Ministère des Solidarités et de la Santé a recensé les pathologies liées à l’émission de son pollen. Les réactions les plus communes sont des rhinites allergiques (ou « rhume des foins »), des conjonctivites, des trachéites, de l’asthme, et plus rarement de l’urticaire. Il est également courant qu’une personne souffre de plusieurs symptômes à la fois. Malgré tout, n’importe qui à n’importe quel âge peut être touché. N’hésitez pas à consulter votre médecin si votre enfant ou vous-même présentez ces symptômes !

La campagne du gouvernement pour lutter contre l'ambroisie - affiche - lify air
La campagne du gouvernement pour lutter contre l’ambroisie.

L’ambroisie représente un coût très élevé pour notre système de santé ! Le Ministère des Solidarités et de la Santé a publié une carte des impacts de cette plante sur le système de santé français. Les chiffres sont surprenants. En région Auvergne-Rhône-Alpes, région la plus touchée, elle coûte à l’Etat environ 40 millions d’euros en dépenses de santé avec ses 660 000 personnes allergiques. Appliqué à la région Ile-de-France, cela représenterait plus de 60 millions d’euros de dépenses chaque année. Si l’on comptabilise le pays entier, c’est plus de 320 millions d’euros. Des dépenses colossales que nous pourrions mieux maîtriser.

PEUT ON SE DEBARASSER DE L’AMBROISIE ?

La réponse est probablement non tant la plante est virulente et résiliente. L’Etat met en place des moyens conséquents nécessaires à la lutte contre la propagation de l’ambroisie. Et chacun peut agir à sa façon ! Si vous découvrez des « foyers » o, éliminez-les par un arrachage simple (sauf si vous y êtes allergique bien entendu). Vérifiez tout de même d’abord qu’il s’agit bien d’ambroisie ! Vous pouvez consulter la fiche de reconnaissance de l’ambroisie publiée par le Ministère des Solidarités et de la Santé : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/carte_reconnaissance_ambroisie_feuilles_armoise.pdf

Partager cet article :

2 réponses

  1. […] L’ambroisie est également abondante de l’autre côté de l’Atlantique, et particulièrement au Québec. D’après une étude réalisée en 2008 par l’INSPQ (Institut National de Santé Publique Québec), le coût sanitaire de l’ambroisie ou herbe à poux de l’autre côté de l’Atlantique, s’élèverait à plus de 156 millions d’euros pour la société québécoise. L’ambroisie, plus que sous-estimée, représente un réel fardeau économique pour la collectivité. […]

  2. […] également à plusieurs aliments tels que la pomme ou le céleri. Si vous êtes allergiques à l’ambroisie, méfiez-vous de la pastèque […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »