Chats, chiens allergiques : quelles solutions ?

Détect- Anticipate - Predict - Pollens Allergies

Chats, chiens allergiques : quelles solutions ?

8 août 2019 Allergies Prévention 0

Gorge qui gratte, éternuements, yeux larmoyants… votre allergie aux pollens vous fait souffrir ? Sachez que c’est peut-être aussi le cas de votre animal de compagnie, en particulier votre chat ou votre chien. En effet, ces symptômes ne sont pas réservés qu’aux humains ! Nos chats et nos chiens allergiques peuvent parfois souffrir autant que nous !

Le printemps et l’été : 2 saisons qui peuvent gêner

Le pollen se diffuse dans l’air principalement au printemps et en été. En effet, ces périodes correspondent au moment de la floraison des différentes espèces d’arbres et de graminées responsables de pollinoses (allergies aux pollens). Si votre animal de compagnie présente les mêmes symptômes tous les ans à la même période, alors il souffre d’allergies saisonnières.

chaton dans les champs
Et si votre chat était sensible aux pollens ?

Quels sont les symptômes et les traitements adéquats ?

On retrouve les symptômes allergiques classiques des humains : otites, conjonctivites, éternuements successifs, démangeaisons, écoulement nasal… Mais ce sont surtout des léchages excessifs qui doivent vous mettre la puce à l’oreille, et sont des signes qui doivent vous inviter à consulter un spécialiste rapidement. Ce dernier effectuera des tests pour établir la cause des allergies qui font souffrir votre animal. Il peut s’agir de tests cutanés ou sanguins. Ils sont certes coûteux, mais, heureusement pour vous, ils sont généralement remboursés par l’assurance santé de votre animal.

Après avoir défini le ou les pollens responsables de l’allergie, un traitement sera prescrit par le vétérinaire, à savoir des antihistaminiques voire de la cortisone. N’oubliez pas que la cortisone est un traitement puissant, donc suivez bien les conseils et les prescriptions de votre vétérinaire.

D’autres méthodes peuvent aussi participer au mieux-être de votre animal. Vous pouvez opter pour de l’homéopathie, de la phytothérapie, voire de la désensibilisation.

chien qui courre
Les chiens sont plus exposés que les chats aux allergies respiratoires.

Certains chiens sont plus malchanceux que d’autres !

On parle d’atopie pour caractériser une allergie à l’environnement (et généralement des pollens). On estime à environ 15% les chiens allergiques au pollen . Cependant, certains chiens sont plus exposés que d’autres à l’allergie aux pollens ! C’est le cas des boxers, des labradors, des bergers allemands ou des bulldogs.

Par ailleurs, les chiens allergiques sont généralement plus sensibles que les chats à la pollinose. En effet, ils ont en grande majorité plus de chance de porter leur truffe au sol, où se dépose le pollen transporté par le vent.

N’oubliez pas qu’une allergie aux pollens peut se déclencher à tout moment ! Votre chien ou votre chat peut d’une année à l’autre devenir soudainement allergique, sans aucune raison apparente ! Sachez toutefois que chats ou chiens allergiques doivent être bien suivi par leur vétérinaire.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »