Allergies aux pollens : et les fleurs ?

Détect- Anticipate - Predict - Pollens Allergies

Allergies aux pollens : et les fleurs ?

2 août 2019 Allergies 0

Lorsque nous parlons d’allergies respiratoires, il n’est pas rare de citer les arbres, des plantes plutôt vertes, et pourtant, les plantes à fleurs elles aussi fabriquent du pollen pour se reproduire. Comment se fait-il que nous n’y soyons pas aussi allergiques ? un gros plan haut en couleurs !

Quel moyen utilisent les fleurs pour se reproduire ?

Il existe plusieurs types de reproduction chez les plantes. Pour les principaux, les plantes anémophiles, pour les plantes qui ont besoin du vent pour envoyer leur pollen sur les fleurs femelles et les plantes entomophiles, qui ont besoin des insectes pour faciliter leur reproduction.

Généralement, les plantes à fleurs sont entomophiles. Qu’est ce qui peut bien frapper à la vue d’un mimosa ? Entendons-nous bien, nous parlons toujours ici de fleurs, pas de cocktails en terrasse. Nous sommes attirés par les couleurs, les parfums. Tout comme les insectes ! Ce que nous imaginons n’être qu’esthétique, est en réalité une stratégie développée par les plantes afin d’attirer différentes espèces pour se reproduire : abeilles, guêpes, bourdons, papillons ou encore les oiseaux.

Elles n’ont donc pas besoin de disséminer leur pollen au gré du vent, nous y sommes donc moins exposés !

Et la nuit ?

La nuit aussi, les fleurs attirent les insectes pollinisateurs. Nous ignorons bien souvent que les fleurs nocturnes s’ouvrent, libérant leur parfum et attirant à elles papillons de nuit voire chauve-souris afin de poursuivre le travail de pollinisation. C’est le cas de la fleur de lune par exemple.  La nature ne connait pas le repos !

fleur de lune pollen nuit
Fleur de Lune, fleur nocturne.

Pourquoi faire appel aux insectes ?

Si l’option des insectes est souvent retenue par certaines plantes à fleurs, c’est que leur pollen est trop lourd pour être transporté par le vent, ou que le dépôt du pollen doit se faire sur le pistil de la fleur, c’est un travail de précision. Les plantes se sont donc adaptées afin de trouver d’autres moyens que le vent pour se développer et amener leur pollen aux fleurs femelles voisines ou sur les organes femelles de leur propre plante, assurant ainsi la survie de leur espèce. Elles adaptent leur phénotype (leur biologie) en fonction de l’insecte qu’elles privilégient…et fait moins connu, elles les récompensent en leur offrant nectar, huile, des arômes entre autres. Mais gare à l’insecte trop gourmand qui s’attarde trop, le nectar peut devenir amer pour limiter les consommations !

papillon monarque sur fleur orange pollen
Papillon monarque en plein travail !

Et donc, pour les allergies respiratoires ?

Ce qui rend le pollen problématique, c’est surtout, vous l’avez compris, le transport par le vent. Lorsqu’une plante est dite « anémophile » son pollen est léger et se colle facilement sur les muqueuses et les bronches quand on respire. Donc pour les plantes « entomophiles », pas de souci particulier si vous en approchez à distance raisonnable ! Attention tout de même en intérieur ! Avec un espace réduit et clos, le pollen pourrait vous importuner !

bouquet de fleurs sans pollen pastel
Un bouquet de roses, oui même lorsque l’on est sensible aux pollens.

Quelques fleurs pour les allergiques !

Que vous souhaitiez vous faire plaisir avec quelques fleurs ou que vous souhaitiez les offrir à une personne allergique, voici quelques bons plans ! Tulipes et orchidées produisent très peu de pollens, peu de risque d’allergies respiratoires en perspective ! L’hortensia quant à elle produit un pollen si collant que même une bourrasque ne saurait disséminer son pollen. Un pollen trop lourd pour se déplacer dans l’air et des couleurs époustouflantes ? Les roses ! Votre fleuriste peut également vous guider sur les secrets bien gardés des jardins et vous apprendre bien des choses !

Voilà pour les fleurs coupées, pensez également à faire le tour de vos plantes d’intérieur avec l’application Seek !

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »